Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/8/d139988145/htdocs/glocal/wp-content/plugins/badgeos/includes/cmb/init.php on line 754

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/8/d139988145/htdocs/glocal/wp-content/plugins/badgeos/includes/cmb/init.php on line 754

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/8/d139988145/htdocs/glocal/wp-content/plugins/badgeos/includes/cmb/init.php on line 754

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/8/d139988145/htdocs/glocal/wp-content/plugins/badgeos/includes/cmb/init.php on line 754
Glocal

Inscription/Connexion

Glocal

Découvrir

Vous êtes propriétaire d’une parcelle d’île et vous ne le saviez pas

Qui n’a jamais rêvé de partir en vacances sur une île déserte ? Que feriez-vous si vous étiez sur une île déserte ? Dorénavant ce n’est plus la peine d’y penser car votre rêve est devenu réalité !

Photo d'une île paradisiaque.

Une île paradisiaque.

Une découverte fortuite

Découverte en 1997 par le skipper Charles J. Moore dans l’Océan Pacifique entre la Californie et Hawaï, une immense île d’environ 3,5 millions de kilomètres est en train d’émerger. Elle est tellement vaste qu’on en parle comme étant le septième continent. Heureusement pour nous, nous pouvons nous proclamer propriétaires d’une petite parcelle de cette île. Après tout c’est la moindre des choses, puisque nous avons plus ou moins tous participé à sa création. Chaque habitant de l’occident est propriétaire d’environ 2m² de terrain sur cette île. Plus tard vous pourrez calculer plus en détail la taille de votre parcelle.

Mais notre chance ne s’arrête pas ici, la taille de notre parcelle sera automatiquement multipliée par dix en dix ans. Il faudra juste que nous attendions car cette partie est sous la surface de l’eau. En vue de la vitesse à laquelle elle se développe, vous pourrez bientôt aller vous y installer confortablement. Malgré tout, si la région ne vous convient pas, ne vous inquiétez pas, quatre autres îles sont actuellement sur le point d’émerger. En effet, une deuxième île se forme dans le Pacifique du Sud entre l’Australie et l’Amérique du Sud. Une troisième dans l’Océan Indien, et deux autres dans l’Océan Atlantique.

L’utopie exotique devient dystopie environnementale

Il est simple de connaître précisément la taille de la parcelle qui vous revient. Vous devez estimer au mieux le poids de déchets en plastique que vous produisez par an. Ensuite faites un calcul simple. Sachant que 10% de vos déchets plastiques se retrouvent dans l’océan et constituent ainsi ces îles.

Photo de l'île de déchet en question.

L’île de déchet en question.

Oh… Excusez-moi, j’avais oublié de vous préciser que le sol de ces îles n’est pas fait de terre ou de sable, mais bel et bien de déchets plastiques. En effet, on y retrouve divers matériaux modernes tels que le polyéthylène, le polypropylène ou encore le PET. Après une enquête menée par des associations suite à une opération de nettoyages des plages aux Philippines, on en sait un peu plus sur la provenance des déchets. Menée par Greenpeace Philippines, les analyses ont révélé le nom des entreprises responsables de la production de la majorité des déchets plastiques ramassés. Il s’agirait principalement de Nestlé, Unilever et la société indonésienne PT Torabika Mayora.

Les enjeux planétaires liés aux déchets plastiques

D’après une vidéo de Mouton Lucide, publiée le 4 août 2017, 260 millions de déchets sont fabriqués chaques année, 80% d’entre eux sont soit recyclés, soit brûlés et convertis en énergie pour les foyers urbains, soit stockés. Le reste pollue les décharges et les océans. Chaque habitant français consomme en moyenne 20 kilos de plastique par an. La masse de plastique polluant les océans est estimé à 7 millions de tonnes. On prévoit une pollution équivalente à 12 millions de tonnes pour 2025 et si les choses continuent à évoluer de la même façon, en 2050 toute la surface des océans sera recouvert de déchets plastiques.

Ces prévisions posent d’énormes problèmes environnementaux car plus les océans seront pollués, plus la faune maritime sera touchée. On observe déjà une raréfaction des espèces de poissons liée à la pêche abusive et des marées noires. En plus de cela, on verra la population aquatique diminuer à cause du plastique qui se fragmente, les contamine puis les tue. La disparition progressive de la base de la chaîne alimentaire maritime risque de détruire tout l’écosystème des océans par un effet de boule de neige. À long terme, cela risque aussi de nous toucher. En plus des individus peuplant les eaux terrestres, l’accumulation des déchets plastiques font disparaître le phytoplancton. Vous ne les connaissez pas mais ils sont la principale source de régulation de CO2 sur la planète.

Les raisons de cette mise en danger globale

Cette pollution vient surtout d’une mauvaise gestion des déchets plastiques après utilisation mais aussi de raisons économiques. En effet, Claude Solarz, vice-président du groupe Paprec, a donné une interview à France 24 en 2015 sur le sujet. Il avance que si le plastique se recycle peu, c’est que cela devient moins rentable de le vendre une fois traité. La chute du prix de la matière première rend le recyclage moins compétitif par rapport à la vente du produit neuf. Le cours du pétrole a baissé ces dernières années et donc le prix du plastique neuf a suivi.

Malgré tout cela, les industriels ne sont pas les seuls à blâmer. Sur dix bouteilles d’eau produites, seulement 6 sont recyclées. En effet, le tri sélectif n’est pas encore ancré dans les mentalités. À la décharge des consommateurs, contrairement au verre, il existe différents types de plastiques rendant le tri compliqué. Pour les aider, l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) a lancé un site web quefairedemesdechets.fr.

Le problème des déchets réside-t-il dans la surproduction de produits avec emballage plastique ? Réside-t-il plutôt dans les choix des consommateurs avant ou après l’utilisation des produits achetés ? Quelles sont les bonnes techniques pour réduire la production de déchets plastiques ?

Sources : https://www.youtube.com/channel/UC2kIberIFY054MWlDWNebxA

http://www.changeursdemonde.net/Charles-J-Moore

https://www.ted.com/talks/capt_charles_moore_on_the_seas_of_plastic?language=fr

https://www.paprec.com/fr/comprendre-recyclage-paprec/valorisation-matiere/recyclage-plastique

http://www.ademe.fr/expertises/dechets/chiffres-cles-observation/chiffres-cles

http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/dechets_chiffres-cles2016_8813.pdf

https://mrmondialisation.org/54-260-dechets-evacues-dune-plage/